Ilmayen, petite kabylie

Accueil > Ilmayen > Brahim Challal - Un écrivain d’El Main

Brahim Challal - Un écrivain d’El Main

mercredi 12 décembre 2007

Brahim, originaire et natif du Douar d’El Main, né d’une famille modeste et vivant peniblement par la force des bras, aidant ses parents et ses frères à faire emmerger d’une terre montagnieuse, composée d’argile et de schiste, la pitance quotodienne. Figues et olives étaient la richesse que possédaient les villageois de cet hammeau perché sur la Chaîne des BIBANTS (Babors).

Qu’il pleuve, qu’il vente, ou qu’il neige, Brahim ainsi que tous les autres enfants du village devaient pacourrir des kilomètres soit à pied soir à dos d’ane pour rejoindre une parcelle de terrain abrupte à labourer ou pour simplement remplir d’eau potable deux petits tonneaux des fontaines publics dont l’existence remonte aux temps trés reculés.

A 16 ans, Brahim se découvre, il sut que son pays et particulièrement son village étaient sous domination coloniale.

Son père alors décédé, l’exode commença pour lui le jour où l’un de ses frères tomba au champ d’honneur les armes à la main. Il accompagna sa défunte mère et ses autres frères à destination d’Alger la Capitale.

Que peut-on faire à 16 ans ? Quelques menus métiers et une évasion structurelle de l’esprit pour s’accaparer modestement de la langue de Voltaire. Son aventure résida surtôut dans la soif d’étudier et il excella en y persèverant.

1962, la liberation, l’indépendance de l’Algèrie, sa patrie, son pays meutri depuis plus de 130 années, viennent ensuite les nombreuses péripéties parfois bonnes, parfois tumultueuses, mais notre Brahim, par sa bravoure et son abnégation réussit à s’octroyer une place dans la frêle société algerienne.

Aujourd’hui, retraité d’une société étatique, lucide et clairvoyant, et sans égoisme aucun, il nous livre un récit propre à lui, plus au moins complet de ce qu’il avait vu et pu récolter comme témoignages se rapportant à la contribution des villageois d’El Main à la guerre de libération nationale.

THA YEL-MAINTE, titre élogieux d’un livre racontant et narrant l’atrocité qu’a vécu le villageois du Douar d’El Main.

Ouvrage d’écrivant les conséquances et dommages collatéraux engendrés par les bombardements aveugles du village d’El Main un certain printemps 1956 par l’aviation française. Enfin un témoignage tout cru de la zone interdite pendant et aprés la guerre de libération.

Nouveau ! Une histoire émouvante, intitulée :

THA YEL-MAINTE

Ouvrage de Brahim Challal

sera sur les étallages des librairies à partir du 12/12/2007

POUR QUE NUL N’OUBLIE !!!!!


Voir en ligne : El mayen

Messages

  • BRAVO BARHIM POUR TES TRAVAUX !

    Bien que la situation est maurose, notre chemin n’est pas semé de roses, mais quand même il ne faut pas abdiquer devant la fatalité.

    C’est pourquoi je présente à la population de la commune d’El-Maïn à l’instar de tous les algériens et du monde musulman, mes sincéres voeux de bonne fête de l’AÎd El Kébir.

    Sous le signe de cette fête du sacrifice d’Abraham, je félicite notre jeune écrivain Challal Brahim pour la publication de son livre. Que tous ceux qui ont les moyens au sens le plus large du terme suivent cet exemple comme conseil, proposition mais non pas un ordre.

    L.AS. AMAROUCHE

  • salam alikoum

    felicitations est grand merci de se travail je te salut bien Aid koum moubarak . ca sera un plaisire de lire votre livre inchallah.

    Djamel/Anne/sakina Chalal

    • Bonjour,

      Saha l aid nwen.

      Félicitations à Mr Challal pour l’écriture de cet ouvrage que j’ai hate de me procurer. Quelqu’un sais t-il où est-il possible d’acheter ce livre ? Qui est l’éditeur ? Peux t-on le commander en France ?

      Merci à tous
      Cordialement
      Mahmoud

    • Veuillez vous rapprocher des librairies d’El-Madania à AlGER au cas où vous voulez vous procurer le livre de notre Chantre et écrivain Mr.B.CHALAL

    • bravo khali brahim tu as vraiment fait un exploit et je te félicite en ce qui concerne le livre je ne l’ai pas encore acheté mais je te promets que dés demain il sera entre mes mains encore bravo hellal khadidja fille de l’un des martyrs d’EL-MAIN

    • Bonjour à tous

      J’ai enfin réussi à me procurer l’ouvrage "THA YEL-MAINTE" (pas facile depuis la France)
      Je viens de le lire avec un grand intérêt. Je vous le recommande vivement.
      Je suis surpris de ne pas voir de discussion autour sur ce site.
      Dans sa conclusion Mr Brahim Chalal dit " En fait, je n’ai fait qu’ouvrir partiellement une porte longtemps fermée sur nous, et qui ne demande qu’à être affranchie et élargie par d’autres."

      Merci vivement à lui d’avoir ouvert cette "porte" qui m’a apporté un faisceau de lumière, un éclairage sur la vie rude et la souffrance de nos familles durant cette guerre de libération.

      Ar tufat
      Mahmoud

    • A Khadidja Hellal,aujourd’hui marié et mère je ne sais de combien de gosses ;bref,je me remémore mon enfance lorsque je passais mes vacances au village d’El-Main,le parfun de l’air de montagne sans aucune pollution,l’eau de source que j’allais chercher à dos de mulet,la vadrouille à Tizi le Lundi (jour de marché),les belles figues et la CHLITA ennivrante avec une galette de Na OUDDA ta très chère Maman,les longues veillées en compagnie de tes défunts Oncles maternels (Mohand,Khaled dit Ali et Hellal-QUE DIEU AGREE LEURS AMES),c’était l’enfance innocente qui nous berçait et nous faisait oublier l’âge adulte que nous atteindrons certainement,c’était les pensées pures pleines d’extravagance et de rêves aussi beaux et promettant un avenir radieux.Comme elle était belle la vie ! Oui,je me rappelle cet enfance jusqu’au plus petit détail et que donnerai-je pour y retourner et y séjourner encore un tout petit laps de temps ?
      En lisant ce récit,il est certain que tu me reconnaitaîs facilement car l’attachement au bled y est trop persistant et je termine en espérant que ta vie conjugale t’a réservé que du bonheur auquel tu aspirais depuis ta tendre enfance

    • A ABDESLAM

      MERCI POUR TON MESSAGE JE CROIS TE RECONAITRE MAIS J AIMERAIS BIEN EN SAVOIR PLUS CAR JE SUIS PAS TOUT A FAIT CERTAINE.

  • bravo a vous pour cette article
    j ai de la famille a el main
    je suis de la famille daou
    bon mois de mars a vous

  • Bonjour, je découvre le site et je profite pour dire mille mercis à son initiateur.
    M. Brahim, en tous cas merci à toi pour cette courageuse ambition, toutes mes félicitations, très bonne initiative, je me dis que El-Main a de la chance extraordinaire de t’avoir car notre jeunesse a besoin d’une part de ses repères et ça à travers des textes magnifiques puisées dans notre histoire dans nos racines. Merci encore une fois et je sais que tu as encore beaucoup d’aventures à nous faire partager.
    Rachid Ouyekhlif

  • Bonjour, je découvre le site et je profite pour dire mille mercis à son initiateur.
    M. Brahim, en tous cas merci à toi pour cette courageuse ambition, toutes mes félicitations, très bonne initiative, je me dis que El-Main a de la chance extraordinaire de t’avoir car notre jeunesse a besoin d’une part de ses repères et ça à travers des textes magnifiques puisées dans notre histoire dans nos racines. Merci encore une fois et je sais que tu as encore beaucoup d’aventures à nous faire partager.
    Rachid Ouyekhlif

  • Salam,bravo monsieur Brahim,je suis ton cousin redouane le fils de ameziane, tu as vraiment fait un trs baux livre sur el main et je te flicite. en ce qui concerne le livre je lai uex par un amis bravo

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Se connecter
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.