Ilmayen, petite kabylie

Accueil > Ilmayen > Barrage de Tichy Haf : vingt ans après…

Barrage de Tichy Haf : vingt ans après…

jeudi 22 mars 2007

L’ouvrage de Tichy Haf, haut de 84 m, ce qui en fait dans sa catégorie le plus haut du pays a été lancé en août 1988. De cette date à octobre 2005 que de péripéties et de rebondissements !

Le barrage de Tichy Haf, affublé du titre peu flatteur de plus vieux projet du pays après avoir été l’objet de tant de railleries, est en passe d’être achevé dans son intégralité.

Intégralité prend ici le sens de distributionde l’eau dans les foyers de l’eau, provenant de cet imposant ouvrage d’art, et préalablement traitée.

Précision de taille, il est autant inutile que déraisonnable de tabler sur une livraison assez proche pour prendre en charge le déficit engendré par une pluviométrie chiche et cahoteuse ! L’été s’annonce donc chaud et à moins d’un miracle la wilaya devra compter avec la soif et un rationnement encore plus drastique. L’ouvrage de Tichy Haf, haut de 84 m, ce qui en fait dans sa catégorie le plus haut du pays a été lancé en août 1988. De cette date à octobre 2005 que de péripéties et de rebondissements !

Les travaux initialement confiés à Hydro-Teknika, une entreprise de la défunte yougoslavie ont connu un orusque coup d’arrêt, lorsque la société a rapatrié ses employés vers leurs pays d’origine et qui venait de s’enfoncer dans une meurtrière guerre civile. Cosider, qui a pris le relais s’est vite retrouvé en difficultés financières cette fois.

Le principal bailleur de fonds pour une histoire de prise de position de notre pays lors de la guerre du golfe première édition a décidé d’arrêter les frais et de se retirer totalement du projet. C’est ainsi que de défection humaine en difficultés de trouver un financement, dans une Algérie surendettée et traversant une mauvaise passe, le barrage de Tichy Haf a fini par emprunter des contours où le facteur temps comptait pour du beurre.

Cheminant à un rythme de gastéropode, cahin-caha, le projet a mis exactement 17 ans et des poussières avant de prendre forme. Achevé en octobre 2005, la superstructure, appelée barrage-voûte, est dotée d’un évacuateur de crues, dimensionné pour 6500 m3/s et dispose d’une structure d’accompagnement : un barrage auxiliaire en béton, haut de 30 m, compacte au rouleau. Voilà pour le barrage. Concernant le transfert, une entreprise italienne,, Astaldi, en groupement avec une unité nationale, l’ETRHB, a raflé la mise. Prévu pour une capacité théorique de 75 millions de m3, deux fois l’an, soit un total de 150 millions de m3, la mise en eau a été effectuée en septembre 2006 et, actuellement, avec l’apport double de l’oued Bousselam et celui des dernières précipitations c’est un total de 20 millions de m3 qui a été recueilli. Par ailleurs, la station de traitement implantée à Aït R’zine connaît un taux de réalisation évalué à 30%. Si les entreprises, de prime abord, avancent la date de fin 2007 pour la livraison de l’ouvrage achevé, le ton est plus mesuré du côté des services de l’hydraulique. Invité du forum de Radio Soummam, le premier responsable, M. Mohamed Kessiba, a fait montre de prudence, parlant plutôt de l’entrée en service du barrage au premier trimestre 2008. Le barrage de Tichy Haf de par son apport considérable en eau est en mesure de résorber une grande partie du déficit en eau potable que la wilaya accuse. L’adduction, longue de 71 kms, avec un débit de 3,99 m3/s est prévue pour raccorder au barrage 22 communes sur tout le couloir de la Soummam , jusqu’au chef-lieu de wilaya, où sera érigé un méga-réservoir final. Cela d’une part. D’autre part, une partie de l’eau est appelée à être dirigée vers la Haute-Soummam pour l’irrigation de quelques 9 600 ha. De son côté, la wilaya limitrophe de Bouira est appelée aussi à être desservie toujours dans le même segment, tourné vers l’agriculture. Salutaire donc Tichy Haf ? Assurément !

Mustapha R.


Voir en ligne : La Dépêche de Kabylie

Messages

  • Bonjour,
    Je crois que la construction de ce barrage est une bonne chose pour la région. Nous craignons à ce que cette eau sera acheminée ailleurs, vers d’autres régions, toute en laissant les régions limitrophes au barrage sans eaux.
    Normalement, l’administration centrale et ses services concernés donneront le programme détaillé de distribution de cette eau. D’après les dires de certaines, c’était grâce au fils du Village Mouka (Daira d’Ighil-Ali) Nath Abbas », en l’occurrence (Mr Sellal), Ministre des eaux, que la construction de ce Barrage a été accélérée et terminée. Nous savons tous que la construction a trainé longtemps pour manque de fonds.
    A bientôt

    • Bonjour !

      Pour avoir le programme détaillé de redistribution des richesses hydriques ou autres, il y faut beaucoup d’audace démocratique ne voulant pas dire gestion anarchique, mais rationnalelle et équitable entre sécteurs et branches d’activités sur fond de transparence dans la circulation des informations horizontales, descendantes et ascendantes, à l’intérieur des infrastructures organiques et institutionnelles.

      Hors, au stade actuel des choses, ce-ci ne peut ni se faire et ni se concevoir eu égard aux innombrables problèmes qui entravent et font frein à de telles démarches....Qui détient l’information détient le pouvoir qu’il ne faut absolument pas personnafier en la personne de "X" ou de "y," eu égard au travail des différente commissions qui se créent ça et là normalement, pour le suivi de telle ou telle chose.

    • Bonjour,
      J’ai mon frère au téléphone, il m’a dit que le barrage est déjà rempli par les pluies des mois de mars et avril. Je pense que la capacité de Oued Boussellem a été sous estimée. Autrement dit on aurait pu envisager un barrage d’une plus grande capacité.

    • Azul fellak
      C’est interéssant de voir le barrage de tichi-haf de près ou dans dans une photos vivante récente, je savais bien que ce grand projet va servir toute une région en allant d’Akbou à Béjaia d’après les études accomplis par les 03 grandes sociétés qui s’occupe de cet énorme projet tel que COSIDER-ETRHB HADDAD et ASTALDI ITALIA SPA.

      Voir en ligne : http://www.ighram.net

    • Bonjour !
      J’ai oublier le lien directe pour voir quelques photos de ce grand barrage !

      http://tichi-haf.skyblog.com

  • Bonjour, je reviens d’un week end passé à ouled hela (au bas d’El main). Une occasion pour moi de découvrir ce magifique ouvrage qu’est le barrage de Tichy Haf (prise de vue royale de Tamokra). sur le chemin du retour j’ai voulu y faire un tour mais le temps ne m’a pas suffi, pourriez - vous m’indiquer les differents chemin d’accés, et m’orienter vers les chemins les plus agréables (pas spécialement de Tamokra mais de l’autre versant aussi). Je sais que je m’embale trop vite, et que la première préoccupation reste l’eau, mais comme je suis tombé fou amoureux de votre region, je vois déja en cet ouvrage un formidable vecteur de promotion de la region. merci enfin pour ce forum, j’étais presser d’avoir des infos sur ce que j’ai vu ce week end et vous m’avez apporté les réponses.

    • pour vous rependre asdecoeur ; je vous indique un chemin trés agreable qui mene vers barrage tichi haf, au lieu de touner vers tamokra en arrivant au pont de biziou,il faut continuer vers biziou puis amalou ;ighil ntala enfin le beau village imahfouden la ou la digue a ete construite.un barrage qui orne ce village avec un aspect trés remarquable.

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Se connecter
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.