Ilmayen, petite kabylie

Accueil > El Main > Le wali reprend en main les projets et demande des comptes aux (...)

Le wali reprend en main les projets et demande des comptes aux élus

samedi 12 février 2005

Après avoir tranché favorablement la question de la commission d’enquête sur les attributions et les recours de logements sociaux par un vote (RND, Islah) de 19 voix, contre 18 abstentions (FLN, Hamas), les débats ont porté sur le divers, c’est-à-dire sur l’activité de la wilaya tous secteurs confondus.

Mr Kadid Abderrahmane (au centre), wali de BBA

A entendre les interventions des membres de l’APW de toutes les formations, le moins qu’on puisse penser, est que le développement dans cette wilaya semble être en panne depuis des années. Touchant les domaines de l’éducation, des travaux publics, des logements participatif, du gaz, de l’hygiène, de la santé publique, de l’emploi, du social ,etc. A part l’hydraulique qui semble avoir marqué des avancées notoires et une certaine maîtrise dans sa gestion (selon les observations du wali lui- même), les problèmes évoqués par les membres de l’APW se sont aggravés par leur accumulation et par leurs effets pervers sur la situation des citoyens acculés de plus en plus à des formes d’expression dans la rue.

Les questions des membres de l’APW, reprenant à leur compte la vox populi en plus de leur propre constat, ont notamment visé le manque de contrôle et de suivi technique des projets et les aberrations qui s’en suivent en matière de réalisation, l’opacité dans la gestion des secteurs économiques, le laisser-aller et la déliquescence générale dans la gestion et dans l’action des communes, les retard dans la réception des projets, et notamment ceux du logement social participatif, le trafic foncier, le marasme de la santé publique, le délabrement du réseau routier, l’hygiène, etc. Prenant à son tour la parole avant de laisser les directeurs de l’exécutif répondre à ces questions, le nouveau wali de Bordj Bou Arréridj a réagi énergiquement contre l’immobilisme de certaines APC, fustigeant publiquement l’irresponsabilité de certains P/APC qui fuient leur attribution et leur devoir envers les citoyens et la collectivité. Il déclara détenir des preuves suffisantes qui exposeraient trois d’entre eux aux rigueurs des poursuites judiciaires.

Le wali a ensuite exhorté les directeurs de l’exécutif à plus de communication et à plus d’ouverture et d’être à l’écoute des préoccupations des élus et des citoyens. Il a en outre recommandé d’éviter les déséquilibres et les visions préférentielles dans le traitement du développement et d’engager l’action publique de l’Etat en direction de toutes les localités, notamment celles de la zone nord (Bibans-Babors) et sud qui semblent avoir été délaissées et même lésées, selon les interventions émues de membres d’ APW des circonscriptions de l’Maïn, Mansourah et Hamadia... En ce qui concerne les éventuels trafics et autres malversations dans le foncier et dans le suivi technique, le wali a informé l’assemblée que des missions d’inspection sont déjà initiées pour lui rendre compte de leur teneur. Il a aussi promis de veiller personnellement à doter la santé publique de spécialistes, notamment en génycologie et en chirurgie générale. Malgré l’intervention de M. Louail sur les abus de l’administration concernant les associations culturelles, personne n’ a parlé de culture, de nourriture spirituelle...

Nabil Ben Ali


Voir en ligne : El Watan

Messages

  • انا مواطن من بلدية راس الوادي في الوقت الذي نحن في امس الحاجة الى المياه الصالحة للشرب وقلتها والحاح الكل على الحفاض عليها نلاحظ ان هناك منبع او قناة هامة لمياه صالحة للشرب تتدفق 24على24 ساعة منذ اكثر ثلاث سنوات وتصب في قنوات صرف المياه القذرة وهذا بحي طوملة امام مركز الطب المدرسي رغم علم مسؤولي الجزائرية للمياه وكذا مسؤولي البلديةالا انهالاتزال على نفس الحال الى يومنا هذا شكرا

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Se connecter
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.