Ilmayen, petite kabylie

Accueil > Tamokra > Une commune face à son destin > 700 sinistrés

700 sinistrés

vendredi 6 mai 2005, par L. Beddar

"Dans ce domaine, la commune a enregistré 700 sinistrés dont 410 ont bénéficié de subventions : 69 dans le cadre collectif et le reste dans le cadre individuel. Cinq ans après ce séisme, les propriétaires de logements dans le cadre collectif n’ont pas encore pris possession des habitations qui ne sont achevées qu’à 50% et certains bénéficiaires des logements individuels traînent dans les travaux de construction en raison du non versement des dernières tranches des subventions", précise le secrétaire général. Dans le cadre du PNDDRA, la municipalité a enregistré une forte demande, 400 dossiers ont été déposés, 70% environs sont acheminés à la commission de daïra et le reste est en cours d’études au niveau des services de la municipalité. Au jour d’aujourd’hui, 55 demandes ont été accordées, avons-nous appris de notre interlocuteur. Région touristique mais aussi à vocation agricole où il est quasiment impossible de voir une parcelle de terre non travaillée, beaucoup d’agriculteurs ont bénéficié de l’aide de l’Etat, malgré que certains se plaignent de l’insuffisance des enveloppes allouées.

Enfin, dans la notification des subventions relatives aux PCD de 2005, l’Etat a accordé un avantage à cette commune en l’alignant sur les autres en lui accordant un montant de 9 000 000,00 de DA destinés aux aménagements des routes et ruelles, ainsi que la réparation de l’éclairage public, mais notre interlocuteur affirme en connaissance de cause que "cette consistance budgétaire est loin de refléter la réalité économique, car la commune est démunie de toute autre ressource que les subventions de l’Etat".

L. Beddar

Messages

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Se connecter
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.