Ilmayen, petite kabylie

Accueil > L’oléiculture > Un arbre béni

Un arbre béni

Symbole de paix

jeudi 2 septembre 2004, par Webmestre

L’olivier est apparu avec l’homme. Des traces de cet arbre datant de l’âge de pierre ont été trouvées.

Ce sont les Grecs qui le valorisèrent et le plantèrent dans toutes les cités qu’ils fondèrent en Méditerranée. Cet arbre béni est devenu symbole de paix, de fécondité, de richesse et de gloire. L’huile d’olive coûtait cher, donc consommée principalement par les riches. Elle était utilisée pour les soins du corps.

Varhane : la plus grande oliveraie d’El Main

Des colliers de rameaux d’olivier étaient utilisés pour le couronnement des vainqueurs des compétitions pacifiques et des batailles. L’huile d’olive présentait un élément principal dans les cérémonies religieuses.

Des jarres d’huile ont été trouvées dans les pyramides des Pharaons. Ces derniers enduisaient d’huile le corps du défunt pour le préserver. L’olivier était tellement précieux chez les Grecs que même la statue de Zeus, l’une des sept merveilles du monde, a été façonnée dans du bois d’olivier, en or et en ivoire et sur sa tête a été placée une couronne d’olivier. Damia et Auxesia, déesses de la fécondité, sculptées dans du bois d’olivier, ont été enduites d’huile d’olive pour les préserver

Par Farida Berrabah

Infosoir

Messages

  • Bonjour Mme Farida Berrabah
    Je vous remercie pour votre site tout à l’honneur de votre pays et vos racines pouvez vous me dire s’il existe des oliviers sauvages,Oléastro Italie France Maroc,(Acebuché en Espagne.),dans votre région ou autre en Algérie
    Ces oliviers étaient exploités par nos ancêtres méditéranéens avant les cultivés rapportés par phéniciens et autres.

    Leur huiles et feuilles étaient utilisées dans leurs pharmacopées.

    A vos commentaires cordialement R.MUNOZ

  • UNE ASSOCIATION CULTURELLE EST NEE A IGHIL MAHNI
    PORTANT LE NOM DE "H’nifa" EN HOMMAGE A CETTE DAME DE LA CHANSON KABYLE.
    A TITRE D’INFORMATION
    MES SALUTATIONS A TOUTES VOTRE EQUIPE
    S.IGHILLARBA

    • Bonjour !

      A l’occasion de la fondation de votre association culturelle Aghil M’Hani à la mémoire de la célèbre chanteuse kabyle H’Nifa que Dieu agrée son âme, je vous présente mes plus vives félicitations et vous souhaite une pleine réussite dans vos actions artistiques.

      Symboliquement, je vous dédie ces deux phrases poètiques de la défunte qui parlait de ces jeunes filles laissées par leurs maris dans les années 1930 - 1940 et qui sont partis en France dont certains ce sont carrément fait concubinage avec les belles françaises d’anton.

      "Ma tahbghit ar adha men gal
      Wahak sidi H’lal (bis)
      Tha kvaïlith achhal
      Thas var, ar yarats il mal
      Dh bar thoura..."

      A vous de continuer le reste de la chanson que je n’aie pas pu apprendre par coeur. A l’époque de notre adolescence ou de la jeunesse, l’on ne s’intérésse qu’à la musique seulement.

      Bonne journée et bonne chance !

      Ahmadh amazigh
      Achah gh zigh
      Alditas

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Se connecter
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.