Ilmayen, petite kabylie

Accueil > Coutumes et traditions > Les origines de la fête de Yennayer

Les origines de la fête de Yennayer

Yennayer pour fêter la paix retrouvée

samedi 1er mai 2004

Chaque veille du 12 janvier, plusieurs familles de différentes régions du pays d’Est en Ouest, du Nord au Sud célèbrent Yennayer, le nouvel an berbère.

A travers toutes les régions, cet événement est célébré de manière identique. Les familles achètent des coqs de préférence élevés aux grains qu’elles égorgent pour marquer l’événement, une pratique ancestrale qui remonte à plusieurs siècles.

Il ya 2954 ans soit 954 avant J.C., le berbère Chachnaq 1er s’empare du Delta du Nil et fonda la 22e dynastie kabylienne. Avant, il existait une situation conflictuelle à la frontière Est de la Lybie marquée par des guerres qui opposaient les Amazigh aux Pharaons. A chaque fois les tribus amazigh réussirent à vaincre l’armée égyptienne et à s’installer sur son propre territoire. Après les dures épreuves de guerres sanglantes que les deux peuples ont subies, ces derniers décidèrent de mettre fin à ces conflits. Pour fêter cela, ils ont sacrifié des coqs.

Depuis cette date est devenue une référence pour les peuples berbères qui en ont fait le premier jour du calendrier des Imazighène. Etant donné que cette date (1er Yennayer qui coincide avec le 12 janvier de chaque année) intervient au moment de la fin de la campagne labours-semailles, qui coïncide également avec le moment où commencent à s’épuiser les réserves alimentaires, elle est célébrée à grande échelle. A cette occasion, tout le monde est autour d’un grand couscous traditionnel à l’huile d’olive plein de morceaux de poulets de ferme, etc Certes, aujourd’hui les raisons ne sont plus de mise pour célébrer cette date. Elle est célébrée uniquement par le nouvel an berbère comme on célèbre le 1er Janvier et le 1er ou awel Mouharam. Cette célébration, prend de plus en plus d’ampleur et ce, à travers tout le pays, chose qui démontre que la population algérienne a un fond commun : c’est l’amazighté. Mieux, plusieurs associations organisations et mouvements qui œuvrent pour la réhabillitation de l’identité berbère interpellent souvent les autorités du pays à faire du 1er Yennayer qui coïncide avec le 12 janvier une journée fériée chômée et payée au même titre que le 1er janvier et le awel Mouharam. Ces interpellations trouveront-elles écho de la part des pouvoirs publics et de l’Etat ? L’avenir à lui seul nous le dira. En attendant, des écoliers, des collégiens et des universitaires décident à chaque fois de marquer l’événement en désertant les bancs des écoles. Assegwas amegaz imazighen !

S. K. S.

Source Dépêche de kabylie

Messages

  • je le fête tous les ans, avec ma famille de Toulouse. Vive la kabylie libre, vive le MAK.
    Azul felawen.

    • J’espère que cette fête va se développer au même titre que noël. Vive les chrétiens kabyles. revenons à notre religion originelle qui est le christianisme.

    • D’accord avec toi. Je me suis convertis au christianisme, j’ai rencontré Dieu. Loué soit le seigneur. Ma famille et mon village baignent dans le bonheur. Venez avec nous.
      Alléluia.

    • A propos de l’article : Sheshonq 1er a fondé la 22ème dynastie pharaonique et non "kabylienne". En plus il était originaire de l’actuelle Lybie (qui était berbère) et non de l’actuelle Algérie (kabylie).
      Quant à la chrétienté et les kabyles, chacun est libre de ses pratiques religieuses. Cela dit, Yennayer n’a absolument rien de chrétien. De même, Noël a perdu sa symbolique réligieuse dans de nombreux pays son développement est principalement mercantile par le biais des cadeaux.
      Je voudrais rendre hommage à de nombreux père blancs qui ont oeuvrés en Kabylie pour le développement de la culture berbère (ex : dictionnaire Dallet). Aussi Massi, toi qui porte le nom d’un grand roi, tu devrais savoir que la religion originelle des kabyles est le paganisme et non le christianisme (encore moins celui issue d’églises évangélique récente).
      Comme l’article l’indique sheshonq 1er a été pharaon en 950 avant JC : explique moi comment il pouvant être chrétien ?
      Vive les kabyles quelque soit leur croyance religieuse ou leur athéisme.
      Vive la fraternité à opposer aux Trolls en tous genre qui inonde les forums kabyles d’arguments stériles et parfois haineux.

      Bonne année
      Mahmoud

    • Vous,Kabyles , Arabes ou Arabisés et autes êtes obsédés par la religion ! A tel point qu’on ne peut pas prononcer (voir réspirer) un mot sans citer la religion de l’un ou de l’autre.
      De grace, laissez vos croyances et délires de côté et dites seulement vos propres opinions
      sans"qal u qal". Aprés, priez jusqu’à l’éxtase si vous voulez. N’oubliez pas qu’il y’en a encore qui préfère adorer un astre, un arbre, une source d’eau...Eux au moins c’est vivant, cest vital. Un être humain.

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Se connecter
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.