Ilmayen, petite kabylie

Accueil > Villages limitrophes > Fête des paysans de montagne : Rendez-vous aujourd’hui à (...)

Fête des paysans de montagne : Rendez-vous aujourd’hui à Tansaout

samedi 29 août 2015

C’est la journée d’aujourd’hui, samedi 29 août, qui a été choisie par l’association Assirem Gouraya de Béjaïa pour organiser la fête des paysans de montagne. Celle-ci a lieu au village de Tansouat, dans la commune de Bouhamza. Le programme, arrêté à cet effet, est riche en activités. Des expositions de produits du terroir et de l’artisanat traditionnel aux activités sportives et de loisirs en passant par des concours et une conférence-débat sur le village de Tansouat en tant que zone à développer, tout y est, y compris l’organisation d’un bivouac. Les différentes activités se dérouleront à l’école primaire de la localité et au barrage de Tichy haff lequel est programmé pour un empoissonnement. En collaboration avec le mouvement associatif de la localité et des collectivités concernées, l’association Assirem Gouraya compte se faire le porte-voix des paysans de montagne en organisant, pour la première fois, une manifestation qui la mènera au devant de la scène pour honorer la corporation des fellahs, mettre en valeur leur savoir-faire et encourager les métiers du monde rural. Non seulement, elle compte se pencher sur la paysannerie dans toute sa richesse mais, aussi, elle veut faire découvrir, à travers le village de Tansouat, la beauté de la chaîne montagneuse des Bibans laquelle couvre les wilayas de Béjaïa, Sétif et Bordj Bou Arreridj. Tout ceci rentre dans le cadre du développement de l’agritourisme qui a pour but de soutenir et de mettre en valeur les métiers liés au monde rural ainsi que le développement des loisirs et des sports de montagne. Tansouat est l’un des meilleurs villages qui répond parfaitement à l’organisation de cette première édition. Situé dans la chaîne de montagnes des Bibans, frontalier avec les wilayas de Bordj Bou Arreridj et Sétif, ce village jouit d’une vie pastorale, sa population est d’environ 1 200 habitants et présente de nombreuses ruines de maisons kabyles. Le village possède des potentialités considérables dans les domaines de l’agriculture de montagne (oliviers, figuiers, pommiers, vignes, poiriers, caroubiers, églantiers… et de nombreux maraichages variés), de l’élevage ovin, bovin, poulaillers et la pratique de la pêche de rivière sur le cours de l’oued jusqu’au barrage de Tichy Haff, lequel barrage alimente plusieurs communes de la wsilaya de Béjaïa en eau potable.

A. Gana

La Dépêche de Kabylie

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Se connecter
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.