Ilmayen, petite kabylie

Accueil > Ilmayen > Bqa aala khir a Na Cherifa

Bqa aala khir a Na Cherifa

vendredi 14 mars 2014

L’auteure-compositrice-interprète de la chanson kabyle Na Cherifa, Ouardia Ouchemlal, de son vrai nom, est morte dans la nuit du jeudi à vendredi à l’âge de 88 ans.
Originaire du village d’El Maien dans le nord de la wilaya de Bordj Bou Arreridj, elle a fait ses débuts en scène à Alger à l’âge de 16 ans, en interprétant des chants traditionnels kabyles.
Installée à Alger, Na Cherifa se met à créer ses propres chansons. Succès assuré dès les années 40, avec plus de 1000 productions Na Chérifa s’inspirait de ses souffrances pour écrire et composer ses chansons dont Abka Wala Khir Ay Akbou , Aya Zerzour, Azwaw (réarrangée et interprétée par Idir) et Sniwa d ifendjalen figurent parmi les pièces de référence de la chanteuse traditionnelle, suivi d’une dizaine d’autres tout au long de sa carrière, dont certains sont récompensés ou repris. Na Chérifa était aussi célèbre, pour ses préludes (Achouiq) et des chants d’amour (Ahiha) que le public affectionne en particulier.
Il y a quelques jours, à l’occasion de la journée de la femme, elle a été l’invité d’honneur du village de Thibouamrouchine, dans la commune de Seddouk Oufela. Elle a même interprété plusieurs se ses chansons.
En 2008, la wilaya de Bordj Bou Arreridj et l’association Azel ont réussi à ramener N’Cherifa à son village natal après 65 ans d’exil où elle est morte et va être enterrée aujourd’hui, 15 mars à 11h00.

Chabane Bouarissa
Liberté

Messages

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Se connecter
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.