Ilmayen, petite kabylie

Accueil > Ilmayen > Une destination touristique en vogue

Sations thermales

Une destination touristique en vogue

vendredi 4 juillet 2008, par Mohamed Allouache

Les stations thermales sont en passe de devenir une nouvelle tendance touristique qui attire de plus en plus de visiteurs, à longueur d’année, en quête de dolce vita.

Les plus prisées, du moins pour le moment, la station des Bibans, à l’Ouest, jouxtant la RN 5, qui draine des milliers de vacanciers, et les sources de la station d’Ath Halla dans le Nord, coincées entre l’oued mythique de Boussallem et de somptueuses forêts denses du fin fond de la région de Djaâfra, qui jaillissent depuis, peut-être, le grand big bang.

Ce site millénaire, les ruines en témoignent, est situé dans une sorte de noman’s land où convergent trois wilayas : Bordj, Béjaïa et Sétif. Un site qui tire ses lettres de noblesse de ses sources qui chavirent des caravanes de visiteurs venus de tout horizon, en barques, à bord de véhicules, à dos de quadrupèdes ou simplement à pied pour les amateurs de la marche. Rien que pour profiter de leur eau bénite, scientifiquement prouvé à des fins curatives (affections rhumatismales, uri-génitales, maladies de la peau, desarticulations…).

Bref, tous les ingrédients sont réunis pour en faire une destination à caractère thérapeutique, attractif et mercantile à la fois. Qui dit tourisme, dit route, la condition sine qua non dans tout développement. Le tronçon qui y mène, et qui faisait naguère défaut à cause de son état vétuste (bosses, creux, exiguïté et pentes inclinées jusqu’à 5%), est maintenant modernisé.

A quelques encablures de là, l’absence d’un pont pour enjamber l’oued, pour faciliter la traversée aux visiteurs de l’autre rive, se fait nettement sentir. Les visiteurs s’aventurent dans les flots au risque de leur vie. Tandis qu’en hiver, la station est pratiquement desertée à cause de la neige qui rend le site inaccessible. Par ailleurs, il est important de faire remarquer que 40% des eaux finissent dans l’oued.

En tout cas, bon nombre de familles et de groupes de jeunes se donnent rendez-vous aux stations thermales de Bordj Bou Arréridj pour se destresser, ne serait-ce l’espace d’un week-end.

Par : M. Allouache

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Se connecter
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.